[Test] Fat Princess

Publié le par Mookie


En attendant le most wanted 2010 promis et un petit tuto Noby Noby Boy, je vous souhaite une bonne nouvelle année en vous testant un soft made in PSN qui mérite que l'on s'y attarde un petit peu.


Fat Princess

"Je veut du gâteauuuuuuuuuuuuuuuu!!!"


Genre : Action/Stratégie
Testé sur :
Playstation 3
Dispo sur : Playstation Network
Editeur :
Sony

Dév. :
Titan Sudio

Nombre de joueurs :
1

Online :
Oui, jusqu'à 32 joueurs
 
Prix :
Env. 15 Euros
PEGI: 16+
Espace disque: 325 Mo
Localisation:
 Français (Voix + Textes)
Sortie :
Disponible


Les principes fondamentaux des modes online de tout bon team FPS nous sont connus. Capture de drapeau, tenir une position, envahir le camp ennemi, ect. Mais lorsque l’on adapte ses formules quelques peut éculées à un genre de jeu totalement différent, le cocktail qui en découle peut nous offrir des saveurs insoupçonnées.



Fat Princess est ce mélange de saveur ! Un jeu d’action stratégique dans un univers médiéval, proposant à deux équipes adverses de se claquer joyeusement les trognes dans modes hérités des jeux de shoots. Mais il est ici nul question de sniper un général ou de détruire les tours de communication ennemis. Le contexte choisi permet d’offrir des objectifs différents de ceux qu’on à l’habitude de voir, et surtout beaucoup plus drôles. Grâce à qui ? Grâce aux Fat Princess ! Les princesses qui siégerons dans leurs château on la particularité d’adorer les gourmandises. Ainsi, en leurs donnant des parts de gâteaux dispersées sur le champ de bataille, les fiers soldats pourrons engrosser leur madame jusqu'à ce qu’elle devienne gargantuesque, ralentissant l’ennemi dans le cas ou il voudrais subtiliser la belle.


Fat Princess art 
"Gnééé!" 

Parmi les 6 modes de jeux, deux utilisent cette donnée : Délivrez la princesse, dans lequel vous devrez récupérer votre princesse dans le camp ennemi, et Braquage façon Lancelot, dans lequel vous devrez enfermer la princesse adverse. Les autres modes de jeux sont les classique Combat à mort par équipe et Invasion, ainsi qu’un mode Survie jouable, lui, en solo. Le dernier mode multijoueur est le Football, qui même si anecdotique, vaut son pesant de cacahouètes lorsque l’on y ajoute le gameplay particulier de Fat Princess.

 Fat Princess
Princesse bleue captive dans le camp des rouges.

Le jeu se joue suivant un système hérité des RTS, mais à la sauce action. Lorsque l’on respawn dans notre camp, notre avatar personnalisable est un individu lambda, uniquement capable de donner quelques baffes quasiment indolore. Heureusement, les usines de son château fournissent des chapeaux lui offrant des pouvoirs. 5 chapeau pour 5 classes de soldats, que l’on peut changer à n’importe quel moment en changeant de couvre chef. Le guerrier, expert du combat rapproché, le garde, tirant à distance, le mage, laçant des sortilèges élémentaires, le prêtre, adepte des magies blanches et noires, et enfin l’ouvrier, l’un des éléments les plus importants du jeu. L’ouvrier tiens une petite hache qui ne lui sert pas seulement qu’a combattre et à couper du bois, car il est le personnage capable d’upgrader les usines de votre château et de construire des éléments.


fat-princess 4194959
Comme d'autres, cette tour est un élément clef permettant d'acheminer
les matières premières qui se trouve à proximitée plus rapidement.


Dans Fat Princess, deux éléments sont monnaie de guerre. Le bois et le diamant. Utiles pour construire des échelles et des catapultes, un niveau suffisamment grand de ressource vous permet d’offrir à vos usines l’opportunité de doubler les compétences de chaque chapeaux. Chaque classe peut ainsi avoir jusqu'à deux armes et compétences si la besogne est correctement faite. Il faudra pour cela trouver les ressources sur le champ de bataille, et les amener dans votre château ou dans des tourelles dont vous auriez fait l’acquisition. Vous imaginez bien qu’avec 32 joueurs sur le terrain, toutes ses données font de Fat Princess un jeu ou le travaille d’équipe est plus qu’essentiel pour la victoire.


En plus du mode online, il existe un mode aventure certes court et peu imaginatif, mais qui se révèle être un vaste tutorial indispensable pour comprendre les bases du riche gameplay de Fat Princess.

 
Fat Princess Usine
Usine à chapeau en train d'upgrader.

Avec ses graphismes cell shadés sublimes, son humour réussi et son gameplay riche et varié, Fat Princess est une petite réussite ludique. Mais le principale reproche à lui faire est aussi salé : Son contenu ! 5 modes online, un mode aventure court dont on ne reviens jamais et un mode survie anecdotique, ça peut paraître très pauvre  pour un jeu principalement online. Mais son faible prix additionné aux dix cartes réellement hétéroclites et bien pensées donnent une grande diversité dans les parties joués.


Fat Princess
Les prêtres sont un atout considérable dans la bataille!
Chaque classe à son petit plus réelement utile.


Notons que Sony à mis à jour son jeu en offrant gratuitement une carte supplémentaire, New Pork, et que 4 classes supplémentaires (Le ninja, le pirate, le chef cuisinier et le roi) ne devraient plus tarder à pointer le bout de leur nez. Si l’on nous fait une nouvelle fois l’honneur de la gratuité, Fat Princess méritera d’autant plus ses lettres de noblesses comme un indispensables de la ludothèque disponible sur le Playstation Network.

 

Fat Princess 


- Verdict -
16/20


Fun, technique et varié, Fat Princess sais offrir de bonnes barres de rires, surtout avec quelques amis dotés de micros. Un régal dont on regrettera l’absence d’un contenu solo intéressant. Mais tel un Worms, qu'il rejoins parmis le panthéon des jeux multis, on se rend compte après quelques parties qu'il n'en à pas forcement besoin.


Fat Princess logo



- MISES A JOUR -



Le 21 Janvier 2009, Fat princess à subit une mise à jour offrant gratuitement une nouvelle map:
Brownie Town!
Plus petite que les précédente, et surtout que la gigantesque New Pork précédemment offerte en supplément, elle recèle de multiple passage et est parfaite pour une partie hardcore.
Merci pour le cadox!

Fat Princess - Brownie TownA Brownie Town, c'est la guerre!!!



-  A NOTER -



Princesse de poche 
Une version PSP nommée Fat Princess : Fistful of Cake, débarquera cette année.

 La classe !

En upgradant vos usines, c’est un total de 10 classes disponibles que vous et vos partenaires pourrez revêtir. Ne les négligez pas !

Upgrades
Les upgrade de vos usines ne vous donnent pas seulement accès qu'aux secondes classes.
Certaines usines vous offrent en plus des objets, tel que des bombes ou la potion qui transforme les ennemis en poulets.


J’ai faim !

N’oubliez pas d’engrosser la princesse dans votre château pour ralentir l’ennemi si il perce vos portes ! Et pensez que si vous êtes l’assaillant, le nombre de porteur accroîtra votre rapidité.


Vers l’infini…

Assez coûteuses, les catapultes se révèles être d’une utilité incroyable. Vous amenant directement dans le camp adverse ou dans des endroits cachés suivant la carte, elle sont un atout indéniables pour la victoire. Mais prenez garde, car l’ennemi pourrais aussi s’en servir pour amener la princesse plus rapidement dans son château…



- Cliquez ici pour acceder aux autres tests sur Gamerz! -



Commenter cet article

Paullo'z 24/01/2010 22:55


Le peuple veut un Lvl de Mookie !


Black Lilith 19/01/2010 20:33


Yay vivement la version PSP! Ce jeu m'a toujours donné envie sur PS3 :o
Merki pour cet avis, ô noble Mookie =D


Mookie 19/01/2010 21:18


- Mookie répond -Your welcome! ;)
La version PSP aura droit à 6 niveaux exclusifs, un mode multi en local (Hadoc) et Online. Voici ma source, avec quelques screenshot de cette princesse de poche : http://www.pspgen.com/fat-princess-psp-actualite-189838.html
Encore du bon carnage en perspective :DRécompense dévérouillé: Be the
Preum's!